L’instant écolo #1 : mes petits gestes pour la planète

Bonjour à toutes et à tous !

J’espère que vous vous portez bien en ces jours un peu spéciaux, en ces jours un peu originaux, ces jours où tout se questionne. On se demande si on les aime ou si on les déteste ces jours de confinement. On se demande si on les chéris ou si on les maudits. C’est peu un relation amour-haine finalement. Un jour on peut les adorer, aimer rester au chaud sous la couette, en ne faisant rien d’autre que rien. Le jour d’après on peut les détester, vouloir tout balancer et se sentir un peu d’humeur rebelle, sortir à la va-vite sans attestation, parce qu’à quoi bon, je n’ai besoin que de traverser deux rues. C’est variable, ça bouge, ça évolue. Finalement le temps continue de s’écouler, des évènements remarquables continuent d’arriver, des naissances se produisent, des personnes s’en vont. Le cycle de la vie continue, qu’on soit confiné.e.s, cloîtré.e.s ou totalement libres.

Personnellement, je crois que je l’aime bien cette période de confinement. Enfin non, c’est toujours la même histoire, un jour je l’aime, un jour je la déteste. Mais je crois que je lui trouve plus de côtés positifs que négatifs : je me sens créative, j’ai énormément d’idées, d’envies et je me sens inspirée plus que jamais. Beaucoup d’idées de projets qui ne verront peut-être finalement jamais le jour, qui sont en pleine couvée, en plein processus de croissance. Mais qui sait. Peut-être que certains vont éclore et que je continuerai de les arroser par la suite. À voir.

Pour aujourd’hui en tout cas, j’ai un petit quelque chose qui éclot au fil des mots que j’aligne depuis plusieurs dizaines de minutes : ma catégorie « Les instants écolo » ! Dans cette rubrique, on va parler d’écologie, d’environnement et de respect de la planète. On va discuter des petits quelques choses que l’on peut changer dans nos quotidiens pour aider la planète à respirer, on va revoir nos habitudes et nos manières de consommer. Bien loin de moi l’idée de vouloir faire culpabiliser qui que ce soit, on va juste se créer une petite bulle de partage avec nos astuces, nos idées et nos suggestions pour aider la planète à devenir plus vivable, pour la respecter. Je vous propose d’inaugurer cette catégorie en vous présentant les petits gestes que je réalise au quotidien pour nourrir mon engagement envers la terre et la nature. Je vous propose un découpage de mes actions du quotidien en fonction des pièces de la maison.

Dans ma cuisine, j’ai décidé …

1 – d’utiliser des sacs à vrac en tissu : depuis plusieurs mois maintenant, j’ai adopté ces sacs réutilisables en coton bio pour réaliser mes courses du quotidien. Ils sont très pratiques, je les utilise surtout pour mes fruits et légumes et ils sont assez grands pour y faire entrer un brocolis ou un chou-fleur sans soucis ! Depuis que je les ai, je ne jure plus que par ça (même si il m’est déjà arrivé de les oublier et de devoir jeter mes tomates directement dans mon sac de course sans protection haha). Je me demande pourquoi je ne les ai pas adopté plus tôt, pourquoi je ne me suis jamais posé la question de gestion de déchets, de réduire la quantité de déchets que je produisais. L’essentiel, c’est d’être capable de se remettre en question je pense et d’être assez ouvert.e pour reconsidérer certains aspects de nos quotidiens. – Dimensions 30x33cm – 3.95€ le lot de 5 – Commandés sur Greenweez

2 – de privilégier les achats en vrac : j’adore flâner dans les boutiques en vrac. On passe du temps à regarder chacune des étiquettes fièrement dressées sur ces colonnes transparentes, on scrute les prix, on saute sur les produits qui nous font envie et on en découvre de nouveaux parfois. On fait aussi d’indéniables découvertes qui sont plutôt utiles pour la période : saviez-vous qu’on peut acheter de la farine en vrac ? Je vous le jure. J’ai fais un tour dans une de ces boutiques il y a peu et on n’y entends pas parler de rupture de stock. Pourquoi ? Parce que personne n’achète de farine en vrac, parce que c’est méconnu et parce qu’on a en tête ce fameux paquet d’un kilo en tête. Dans tous les cas, le vrac me passionne. Vous pouvez acheter la quantité d’aliments qu’il vous faut, suivant que vous faîtes vos courses au jour le jour, à la semaine ou au mois. Vous pouvez décider de varier les plaisirs, de tester de nouveaux aliments. Et puis il faut dire qu’on commence à parler de plus en plus de ce système de consommation, alors les boutiques proposent de plus en plus de choix : du sucre blanc, de canne ou de coco, de la farine de blé, de sarrasin ou de pois chiches, des pâtes complètes ou non, en torsades ou en coquillettes, du riz complet ou brun, du cacao sucré ou aromatisé, des lentilles, haricots secs, des chips de bananes – oups – , en passant par des fruits séchés ou des dattes. Le choix est large et ces boutiques n’ont pas fini de vous surprendre. Ce que j’aime également dans ces boutiques, c’est qu’il est la plupart du temps possible d’apporter ces propres contenants. On réduit ses déchets, on achète la quantité qu’il nous faut et en plus de ça, on n’a plus qu’à ranger nos pots déjà garnis. J’adore.

3 – de préférer les contenants en verre : j’avoue, j’y ai pensé il y a peu. En ce qui concerne les choses que je ne peux pas acheter en vrac ou que je ne peux pas toujours faire moi-même, je privilégie l’achat de ces produits mais avec un packaging un peu plus responsables : des pots en verre. Que ce soit pour de la mayonnaise, de la moutarde ou des sauces, c’est ce que je fais maintenant. D’une part, le verre se recycle entièrement et c’est bien connu et d’autre part, je peux réutiliser les bocaux pour stocker d’autres aliments comme des lentilles, et pour faire mes courses en vrac. Ça donne une seconde vie aux contenants lorsque je ne les recycle pas et c’est plus respectueux de l’environnement !

4 – d’en apprendre plus sur les fruits et légumes de saison : pas toujours facile de retenir quels fruits et quels légumes sont de saison. J’ai un petit reminder sur mon frigo qui m’aide lorsque j’ai des doutes ou lorsque je ne sais tout simplement pas. Internet regorge également de nombreuses ressources sur le sujet. Consommer de saison, c’est réduire son empreinte écologique et tout simplement, respecter la nature.

5 – de consommer local : j’essaye de privilégier les achats de producteurs locaux lorsque je le peux et de mettre en avant les fruits et légumes produits dans la région. C’est toujours un peu compliqué de connaître la provenance de nos aliments mais on peut s’en rapprocher en consommant les produits de votre primeur ou en achetant directement sur des marchés – compliqué en cette période de confinement, mais vous avez l’idée – Consommer local, c’est réduire son empreinte écologique également car c’est synonyme de moins de transports et donc, de moins de pollution et d’émission de Co2.

Dans ma salle de bain, j’ai décidé …

1 – d’utiliser des cotons réutilisables : fini d’utiliser des cotons jetables, d’avoir toujours peur d’être en marée basse et d’avoir des tonnes de déchets dans sa salle de bain. J’utilise ces cotons en coton bio lavables de la marque Anaé. J’en suis absolument fan, ils démaquillent à merveille rien qu’en utilisant de l’eau, et n’agressent pas la peau. Ils sont doux et efficaces. À côté de tout ça, c’est une manière d’économiser de l’argent également car vous n’avez plus besoin d’acheter autant de cotons qu’avant. – Disques à démaquiller en coton bio – 4.95€ le lot de 4 – Commandés sur Greenweez

2 – d’utiliser une brosse à dent en bambou : à défaut d’une brosse à dent en plastique. J’ai troqué la mienne déjà parce que j’avais besoin de changer, mais aussi pour avoir un objet un peu plus respectueux de l’environnement. Biodégradable et cruelty free, j’ai trouvé la mienne sur Leaves & Clouds. – Brosse à dent en bambou – 3.90€ – Commandée sur Leaves & Clouds

3 – d’utiliser des produits solides : j’ai découvert il y à quelques mois maintenant qu’il existait des déodorants solides, tout comme des shampooings ou dentifrices solides. Ma maman avait reçu plusieurs boxs Biotyfull Box il y a maintenant un moment et elle avait décidé de m’en donner une. Quel bonheur lorsque j’ai découvert une petite boîte avec l’inscription « déodorant solide » à l’intérieur. J’utilise ce déodorant depuis des mois maintenant, et je suis loin de l’avoir terminé. C’est très économique finalement, et ça sent tellement bon. Celui-ci est parfumé avec des notes de menthe poivrée et de géranium. Il suffit de l’humidifier un peu avant de s’en servir et le tour est joué. J’adore l’odeur de frais qu’il laisse sur la peau. Vegan et fait main, je suis conquise ! – Déodorant solide parfumé – La Savonnerie du Nouveau Monde – Vendu en lot avec un savon parfumé à 12.90€ par ici

4 – utiliser un oriculi : c’est un instrument encore méconnu dans le monde du zéro-déchet j’ai l’impression. Ayant lu de nombreux articles de blog traitant du zéro waste dans la salle de bains, je n’en ai vu quasiment aucun qui proposait cette alternative, pourtant incroyable. Un oriculi, qu’est-ce que c’est ? C’est tout simplement un petit bâton en bois ou en bambou, muni d’une sorte de petite spatule au bout, qui permet de se nettoyer les oreilles à l’infini. Pas besoin d’en changer tous les mois ni quoique ce soit, ce petit bâton est réutilisable à vie. Aussi efficace qu’un coton tige classique, vous ferez à la fois des économies en n’ayant pas besoin de vous ravitailler en lave-oreille mais aussi et surtout, vous limiterez considérablement vos déchets de salle de bain. J’ai adopté ce petit bout de bois depuis cet été maintenant et j’en suis absolument fan. – Oriculi en bambou de la marque Avril – 3.24€ par unité – Commandé sur Greenweez

J’aimerai …

1 – faire mes produits ménagers maison : j’y pense et je m’y renseigne depuis quelques semaines maintenant. J’ai découvert qu’on pouvait faire sa lessive maison, son liquide vaisselle maison et même ses pastilles désinfectantes pour les toilettes maison. C’est complètement fou et complètement naturel en même temps lorsque l’on y réfléchit bien. On trouve de tout dans la nature, on trouve de tout pour vivre et même pour bien vivre. On n’a pas besoin de tout ces produits toxiques qui ne respectent pas l’environnement. On na pas besoin de cette bouteille de javel qui vous détruirai les mains si vous les plongiez dedans et qui détruirai les cours d’eau en la jetant dans vos canalisation. Si on peut réaliser tout ça soi-même, fait maison et qui plus est avec des produits naturels … c’est juste tout bénéf’ comme on dit.

2 – acheter des vêtements respectueux de l’environnement : je n’ai jamais été une grande fan de shopping de vêtements, je n’ai jamais fais les soldes et encore moins décidé de suivre les tendances actuelles. J’achète des vêtements lorsque j’en ai besoin, ce qui est déjà pas si mal, mais j’aimerai pousser tout ça un peu plus. J’aimerai me tourner vers des vêtements réalisés dans des matières plus respectueuses de l’environnement, qui demandent moins de ressource à la pousse par exemple, ou qui sont issus de tissus recyclés. Je pense notamment à la marque ALPONIA avec qui je collabore depuis peu. Créée par deux étudiants en médecine, cette toute jeune marque propose des articles respectueux de l’environnement et collabore même avec une association de reforestation nommée reforestACTION. – Le code NUANCIA15 vous donne 15% de réduction sur votre commande & la livraison est gratuite –

3 – investir dans des culottes menstruelles : parce que oui, à ce niveau là c’est de l’investissement, mais j’aimerai m’en procurer. J’essaie de m’éloigner de plus en plus des tampons qui me font de plus en plus hurler déjà de par leur composition mais d’autre part par leur prix et par le risque de choc toxique qui est non négligeable. Avec une culotte menstruelle, plus de déchets chaque mois lors de nos cycles, plus de produits blanchis à l’intérieur de nos corps et finalement plus de naturel. J’ai de plus en plus de mal à supporter ce qui n’est pas naturel, surtout concernant mes cycles menstruels. J’ai beaucoup entendu parler des culottes de la marque Réjeanne et je connais quelques amies qui en sont contentes. J’en profite par la même occasion pour vous demander votre avis : avez-vous déjà testé des culottes menstruelles ? en êtes-vous contentes ?

4 – faire pousser mes herbes aromatiques : je vis dans une région très ensoleillée de la France, j’ai plusieurs petits balcons chez moi et j’ai l’envie de fleurir ces jolies parcelles, de leur donner de la vie. Alors pourquoi pas ? J’ai pensé à limiter le nombre d’épices que j’achète au supermarché ou au marché en faisant pousser moi-même mes herbes aromatiques comme du basilic, de la ciboulette ou du persil. J’ai de plus en plus envie de limiter ma dépendance aux magasins et j’aspire à devenir plus autonome alors je me dis que commencer par faire pousser ses plantes aromatiques, c’est déjà un bon début ! Comme ça, plus besoin d’acheter des bocaux d’épices, des sachets plastiques ou autre. Et puis ça développe la main verte !

5 – faire mes déodorants & shampooings maison : j’y pense depuis très longtemps mais je ne me suis jamais donné le temps ni les moyens de sauter le pas. À terme, j’aimerai créer mes propres cosmétiques maison, y ajouter les senteurs que je souhaite avec les petites huiles essentielles et autres ingrédients pour les personnalisé encore plus. Je fais encore beaucoup de recherche sur le sujet, et ça me passionne en ces moments de confinement. On a le temps de tout, on a le temps d’apprendre, on a le temps de fouiner, de mettre son nez un peu partout.

C’est tout pour mes petites astuces zéro-déchet et pour les gestes que j’essaie de mettre en place dans mon quotidien. J’espère que l’article vous aura plu, j’ai pris beaucoup de plaisir à aligner ces quelques mots, à vous parler un peu et à nourrir ce blog. J’aime de plus en plus écrire et m’exprimer sur les sujets qui me sont chers. Ça me fait du bien, c’est une manière de mettre à plat mes pensées et de les rendre aussi un peu plus réelles en fin de compte.

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour un quotidien plus respectueux de la planète ? Est-ce que vous êtes sensible à l’écologie et à l’environnement ?

Sarah ♡

24 commentaires sur “L’instant écolo #1 : mes petits gestes pour la planète

  1. Super résolutions — et chacun(e) d’entre nous peut en adopter une au moins, ce n’est pas si compliqué que cela. Côté lessive, cela fait près de six ans que je fabrique la mienne, dont je me sers pour tout sauf pour le blanc (elle le rend gris et c’est bien dommage). C’est très économique et vraiment facile, même ma fille le fait dans son studio de Boston! Mon déodorant est maison aussi (idem, c’est très simple) et depuis cette semaine je suis au shampoing solide, un savon local avec rien que des produits naturels et vendu dans un emballage recyclable. J’hésitais mais rien à dire côté résultat: mes cheveux sont propres et ni plus ni moins brillants qu’avec un shampoing liquide, et puis de toute façon je privilégie la beauté intérieure, à mon âge c’est préférable 😄.
    Très maladroite, j’ai laissé tomber, au sens propre du terme, les bocaux en verre pour mes achats en vrac… sympa pour les employés qui ont dû nettoyer les débris de verre derrière moi 😖! Donc je m’en tiens aux sacs papier que je réutilise jusqu’à ce qu’ils tombent de fatigue, mais je devrais peut-être me mettre aux sacs en tissu. Faut-il en donner la tare a chaque passage en magasin?
    En tout cas, merci pour ce billet. Je compte passer faire un petit commentaire pour ton ressenti sur le végétarisme mais en ce moment je suis très occupée alors ça attendra un peu 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Hello et merci pour ce joli commentaire ! ♡

      Oui chacun peut adopter au moins une habitude un peu plus respectueuse de l’environnement, l’essentiel n’est pas d’être chacun parfait mais tous un peu imparfait dans nos démarches. C’est le nombre qui fait la différence 😊 Oh super pour ta lessive, je suis curieuse, aurai-tu une petite recette à partager ? 😊 C’est parfait si tu as trouvé des produits qui te correspondent et que tu fasses même tes propres produits; je trouve ça génial.

      Pour les sacs en tissu, ils sont tellement légers que la balance ne détecte pas leur poids alors c’est encore plus pratique ! 😊

      Merci à toi de l’avoir lu et d’avoir pris le temps de m’écrire un petit mot, c’est très gentil. Passe une belle journée ♡

      Aimé par 1 personne

      1. Bonjour! Petit retour sur le savon après un mois d’utilisation en shampoing. Premier bémol: mes cheveux ont fini par donner une impression de « lourdeur ». Je pense que c’est dû à la difficulté de bien rincer ce produit qui laisse un film sur les cheveux… et sur le bac à douche aussi! En plus, le pain de savon fond rapidement, c’est donc moins économique que le « shampoing des familles » bio de la marque Douce Nature que j’achète en grand flacon (je transvase dans un contenant plus petit pour la salle de bains). Je suis donc déçue, je vais revenir à mon shampoing des familles et rapporter du plastique à la maison. Heureusement, je n’en utilise pas beaucoup à la fois, un flacon me dure très longtemps. Voilà, tu sais tout!

        J'aime

  2. Article très intéressant et très inspirant ! 😊 Ce sont des petites initiatives du quotidien qui au final aboutissent à la réduction de nos déchets, bravo à toi !

    De mon côté j’essaye également de consommer le plus local possible et d’éviter tout ce qui est sur-emballé. Je peux te conseiller les bee-wraps pour remplacer le cellophane et le papier aluminium : c’est super efficace et il existe même une alternative sans cire d’abeille pour les personnages véganes 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! Merci pour ton commentaire ♡ Oui, il suffit d’y mettre un peu de bonne volonté, d’être un peu curieux et prêt à faire des changements dans sa vie et le tour est joué !

      C’est super pour tes actions ! Les bee-wraps sans cire d’abeille m’attirent aussi depuis un moment mais pour l’instant, je ne ressens pas le besoin d’en avoir dans ma cuisine, je protège mes aliments avec une assiette ou un verre retourné lorsque c’est possible. Mais c’est effectivement dans ma liste d’achat !

      Passe une belle journée ♡

      Aimé par 1 personne

  3. Coucou ! bravo à toi, j’essaie de m’y mettre également j’essaie de consommer bio et local et de saison, et pas mal avancer dans ma salle de bain : j’ai opté pour les cotons lavables, la brosse à dents, l’oriculi et quelques cosmétiques solides. Mon objectif à venir faire un carré potager 🙂 bisous et belle journée

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou !

      Merci à toi pour ton passage et pour ton commentaire ♡ Génial pour tes actions, c’est déjà un grand pas et si tout le monde faisait comme toi, on aurait bien moins de déchets dans nos salle de bain ! Oh je suis curieuse, quelles sont les marques de cosmétiques solides que tu utilises ? C’est un super objectif le carré potager ! 🙂

      Je te souhaite une belle journée ♡

      Aimé par 1 personne

  4. Hello Sarah,

    Pour les produits ménagers maison, déjà tu peux te fabriquer très facilement un nettoyant multi-surfaces avec du vinaigre blanc et un peu d’eau (et des écorces d’agrumes pour parfumer et donner une bonne odeur).
    Quant aux culottes menstruelles, j’en utilise pour ma part depuis début septembre je crois et vraiment ça marche d’enfer. C’est génial, on a pas la sensation d’irritation, ça absorbe bien (mieux que les serviettes sauf à la fin de la journée), et on ne sent pas qu’on porte une protection menstruelle. Personnellement, je n’utilise pas de cup/tampons en complément, j’en ai pris avec une absorption assez importante donc je n’en ressens pas le besoin.
    J’en ai 3 sur lesquelles je tourne pendant mon cycle, dont 2 de la marque Réjeanne justement, et 1 de la marque Pourprées. Pour comparer, je trouve que celles de Pourprées ressemblent plus à de vraies jolies culottes bien que les Réjeanne ne soient pas moches du tout. Par contre, les Réjeanne, même si elles ont un peu plus tendance à marquer les fesses, me donnent l’impression d’être plus en « sécurité » donc je préfère utiliser celles-ci au début et la Pourprée en fin de cycle.
    Après pour l’entretien, perso je lave bien à la main les culottes le soir (c’est très facile) et à la fin de mon cycle je les passe toutes en machine !

    J’espère que je t’aurais permis d’avoir plus clair 🙂

    Aimé par 1 personne

    1. Hello !

      Wow … merci pour ce beau commentaire ! C’est noté pour le nettoyant multi-surfaces, j’ai hâte de tester !

      Merci pour ton retour sur les culottes menstruelles, c’est intéressant d’avoir plusieurs avis sur une marque. Je ne connaissais par Pourprées, je vais filer faire un tour sur leur boutique d’ici peu je pense. Je pense faire comme toi, en avoir quelques unes bien absorbantes pour les débuts de cycle et d’autres peut-être un peu plus légères pour la fin. Est-ce que c’est difficile de gérer tout ça lorsque tu es en déplacement la journée ? C’est un des points qui reste encore assez mystérieux pour moi haha

      Passe une belle soirée ♡

      Aimé par 1 personne

      1. Tu me diras ce que tu penses du nettoyant 😉

        Alors personnellement, je sais qu’une culotte me suffit pour une journée de cours la plupart du temps donc si tu es en déplacement mais avec une possibilité de laver et faire sécher la culotte le soir, ça me paraît good
        Si ça te stresse un peu, tu peux combiner avec une protection interne parfois mais personnellement j’essaie de ne plus en utiliser et je n’en ai pas besoin.
        Dans tous les cas, quand tu reçois ta culotte, certaines marques conseillent de la faire tremper dans l’eau une première fois pendant quelques heures et de les faire sécher à l’air libre pour augmenter la capacité d’absorption. Perso, je te recommande de les tester sans rien un jour où tu n’as pas prévu pour voir si tu peux les utiliser 8h ou un peu plus/moins. Et si tu vas travailler ou autre, prends des protections internes pour être rassurée au début

        Voilà j’espère que ça aura été utilise ahah, j’ai l’impression de m’être pas mal répété

        Aimé par 1 personne

      2. Non c’est parfait haha merci d’avoir pris le temps d’écrire tout ça ! Si ça tiens 8h c’est plutôt correct, ça peut le faire largement. Non je ne veux plus utiliser d’autres protections à terme, même pour du « au cas où ». J’ai hâte de tester ces culottes en tout cas ! Merci encore 🙂

        Aimé par 1 personne

    1. Hello !

      Merci beaucoup pour ton commentaire et pour ton passage. L’essentiel est de faire du mieux que l’on peut, le changement demande du temps et de la patience, il faut savoir être bienveillant avec soi-même aussi ! (et au passage, inutile de te comparer aux autres ! 😊 compares-toi seulement à toi-même, tu es ta seule et unique référence ♡)

      Passe une belle journée ♡

      Aimé par 1 personne

  5. hello, bravo pour tes actions c’est déjà très bien,
    si tu passes le cap de la culotte menstruelle je veux bien ton avis car comme toi j’aimerai bien me lancer mais un peu d’appréhension,
    je fais à peu près comme toi sauf l’oriculi je ne connaissais pas mais je vais m’en commander un.
    pour les cosmétiques solides je ne suis pas trop fan
    bonne soirée

    Aimé par 1 personne

    1. Hello !

      Merci pour ton commentaire. Pas de soucis pour les culottes menstruelles, j’en ferai un retour sous la forme d’articles sur mon blog dès que j’aurai testé tout ça ! J’ai aussi beaucoup d’appréhension mais je me dis que si elles me conviennent, ça sera vraiment gagné pour moi ! 😊
      Super pour tes actions, j’espère que l’oriculi te conviendra également ! N’hésites pas à me donner ton avis dès que tu auras testé 😊

      Passe une belle journée ♡

      Aimé par 1 personne

  6. Bonjour,
    Félicitations pour tes actions pour la Planète.
    Pour ma part j’ai commencé depuis quelques semaines à faire le tri des déchets et en cette période de protection sociale à rester à la maison, et bien je vais mettre mes déchets recyclables dans les conteneurs appropriés, en faisant une petite marche. J’ai d’ailleurs briffé,si je puis dire, ma famille en leur faisant remarqué la présence d’un nouveau récipient pour y mettre les emballages, bouteilles, conserves,…. que je dispatche moi-même au moment de les mettre dans les conteneurs. Par moment il y a des oublis de leur part, par habitude, mais je veille au grain et je leur fait remarquer gentiment que telle ou telle chose ne va pas dans les ordures.
    En ce qui concerne mes périodes mensuelles, j’ai opté il y a quelques mois maintenant pour les serviettes hygiéniques lavables. Elles tiennent facilement 8h également, sans odeur et sans fuite. Elles se lavent en machine, personnellement je les rince quand même bien comme il faut avant de les mettre tourner. Mais je dois avouer que je suis tentée de tester les fameuses culottes.
    Petit à petit je change ma façon de consommer aussi. Pour le moment je ne me suis pas encore mise au coton lavable, mais cela ne saurait tarder, en attendant je prends des disques bio.
    Bonne journée.

    Aimé par 1 personne

    1. Hello ! Merci pour ce joli commentaire ♡

      C’est super toutes ces actions, faire le tri est une des plus grandes actions que l’on peut mettre en place dans une maison à mes yeux. On peut emmagasiner tellement de déchets dans chacune des pièces finalement … Ça permet de donner une nouvelle vie à d’anciens objets, d’en fabriquer de nouveaux, c’est de la récup’ et la planète ne s’en porte que mieux 🙂

      Merci pour ton retour sur les serviettes hygiéniques lavables, j’en ai déjà entendu parler mais je n’avais encore jamais reçu d’avis sur le sujet. Ravie d’entendre un avis positif ! ♡ Je n’ai pas testé non plus ce type de protections, j’aurai plutôt tendance à me tourner vers les culottes menstruelles, qui ont l’air plus « safe » qu’une serviette classique.

      Belle journée ♡

      J'aime

  7. Super article ! Je fais justement planter des herbes aromatiques sur mon balcon grâce à un kit acheté sur Planeta Huerto (site espagnol) et je crois que le confinement est un bon moment pour tester, improviser dans le jardinage, en cuisine et tout cela en soulignant des alternatives zéro déchets… Merci et Bravo !

    Aimé par 1 personne

    1. Merci pour ton passage ! Oh super, est-ce que tu en es contente ? Je cherche justement à en savoir plus sur les plantes aromatiques et sur l’environnement dont elles ont besoin pour bien pousser. Passe une belle journée ! 🙂

      J'aime

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s