L’instant écolo #2 : des vacances zéro-déchet et minimalistes

 Nous n’avons pas besoin d’être une poignée de gens à pratiquer le zéro-déchet à la perfection. Nous avons besoin de millions de gens qui le mettent en pratique de façon imparfaite.

Hello !

Depuis quelques jours, le soleil est de sortie à Montpellier, et les températures ravivent des souvenirs d’été et de vacances. Dès les premières heures du jour, le calme et la fraîcheur de la nuit ont vite fait de disparaître pour laisser place à la chaleur du soleil et l’animation qui en découle. Les réflexes d’été reviennent peu à peu, les sorties à la mer, les sessions de bronzette sur le sable, les marches dans la ville prises au coucher du soleil ou lorsque le frais reprend sa place, les piqûres de moustiques … L’été est ma saison favorite, et pour beaucoup, elle rime avec ce mot magique : vacances !

Dans notre vie quotidienne, nous générons tous une certaine quantité de déchets, autant dans notre cuisine que dans notre salle de bains. La faute à des modes de vie basculés dans des automatismes, dans des vies à cent à l’heure, dans du « vite fait, bien fait », faire au plus vite, sans trop réfléchir … Depuis quelques années, une nouvelle manière de vivre fait fureur : le zéro-déchet.

Aujourd’hui, on se retrouve donc pour allier ces deux phénomènes. Partir en vacances tout en générant aucun déchet, c’est possible, et c’est le sujet du jour ! Je vous propose mes astuces zéro-déchets et minimalistes pour partir en escapade, que ce soit le temps d’un week-end, d’une semaine, ou d’un mois.

1 . préparer sa valise ou son sac de voyage en avance

Une des bases fondatrices ! En prenant le temps de préparer vos affaires, vous vous éviterez bien des soucis et bien des achats seront évités également. Si vous avez besoin d’un peu d’organisation ou que vous êtes un peu tête en l’air, les to-do-lists seront votre allié parfait avant votre départ en vacances. Notez ce dont vous aurez besoin, prévoyez le nombre de vêtements qu’il vous faudra, de rechanges, notez les dernières choses à faire à la maison avant le départ, etc. Établir une liste peut paraître insignifiant, mais c’est un gain de temps considérable.

2 . apporter des tote bags et des sacs à vrac en tissus pour faire ses courses

Ce sont des alliés indispensables pour faire des courses zéro-déchet. Les sacs en plastique offerts dans les rayons fruits et légumes ne sont utilisés que pour le transport, ont une durée de vie égale au temps qui sépare votre supermarché de votre domicile, et sont une véritable source de pollution pour nos océans et pour la planète. Il faut y penser, mais des sacs en tissus font très bien le travail et sont réutilisables à l’infini (ou presque) ! Utilisables aussi bien au rayon fruits et légumes qu’au rayon en vrac, ils sont devenus de vrais petits indispensables dans ma vie quotidienne. L’utilisation d’un tote bag, ou d’un quelconque autre sac ou cabas en tissus, est également un must-have. Facilement utilisables en vacances, ou lorsque l’on fait des petites courses, ils sont très pratiques et nous évitent d’avoir à payer un nouveau cabas à chaque passage en caisse.

3 – s’organiser pour terminer tous les périssables de son frigo avant le départ

Ça peut paraître évident, mais terminer tous ses périssables à temps, ça demande un peu d’organisation ! Suivant la durée de votre séjour, je vous conseille de vider entièrement votre frigo et d’en profiter pour le débrancher pour éviter qu’il ne fonctionne pour rien durant votre absence. S’il vous reste des périssables la veille du départ, vous pouvez en profiter pour cuisiner un petit quelque chose qui vous servira d’en-cas pendant le voyage. C’est une bonne façon de réduire le gaspillage alimentaire et de faire des économies d’argent et d’électricité. Si l’option de se préparer quelque chose à grignoter n’est pas réalisable ou ne vous tente pas, vous pouvez toujours opter pour l’option solidaire et proposer vos restes à vos voisins, vos amis, vos proches, ou à une personne dans le besoin.

4 – se procurer une gourde réutilisable

Pour éviter d’avoir à acheter des bouteilles en plastique, qui représente une quantité de déchets faramineuse à elles toutes seules. Il en existe de différents types, de différentes tailles, et les entreprises spécialisées rivalisent d’ingéniosité pour en proposer de très jolies sur le marché. Souvent isothermes, elles vous permettent aussi de bien de garder votre eau au frais que votre thé au chaud. Un allié imparable à glisser dans son sac à main ou dans son sac à dos ! Vous pouvez vous en procurer une chez Qwetch ou encore chez La Petite Gourde, par exemple.

5 – se préparer une trousse de toilette minimaliste

Brosse à dents, dentifrice, déodorant, lotion tonique, eau micellaire, et j’en passe … Nous avons toutes et tous besoins de nos petits produits du quotidien pour nous sentir bien, pour prendre soin de nous. Partir en vacances, c’est aussi l’occasion de se recentrer sur l’essentiel, d’opter pour une nouvelle routine minimaliste, de laisser sa peau respirer en se maquillant plus légèrement. C’est le moment parfait pour se demander quels sont les produits essentiels pour notre peau, lesquels sont superflus. Quand je pars en vacances sur de petites périodes, je n’apporte que le strict minimum : ma brosse à dent en bambou, mon dentifrice, mon déodorant solide, mes cotons lavables, ma crème hydratante, et mon oriculi ! Le strict nécessaire ! Si vous décidez de séjourner dans un hôtel ou autres, vous pouvez penser à apporter votre savon ou votre gel douche préféré pour ne pas utiliser les petites bouteilles en plastique qui vous sont proposés. Mes savons préférés viennent de chez Savon Stories !

6 – avoir un gobelet réutilisable sur soi

Dans les cafés, et particulièrement dans les services de café à emporter, la quantité de déchets générée est surprenante. À partir du gobelet, en passant par la petite touillette, et le petit sachet de sucre, on jette bien plus qu’on ne consomme … Souvent, les cafés indépendants, les enseignes de restauration rapide, et les boutiques servant des boissons à emporter sont d’accord pour utiliser votre gobelet réutilisable pour vous servir. (des enseignes comme Starbucks vous offre également 30 centimes de réduction si vous apportez votre propre contenant.) Bien plus écologique et pratique ! D’ailleurs, j’ai découvert il y a peu les mugs à boissons chaudes de chez Lily Nappy : ils sont absolument canon !

7 – se préparer un set de déjeuner zéro-déchet

Si vous êtes adeptes de randonnée à la montagne ou de balades en nature, les pique-niques et les petits repas pris sur le bout d’un rocher ou un morceau de pelouse font partie de vos habitudes. Bien souvent, les sandwiches ou salades vendus en supermarché sont sur-emballés. En stockant votre repas préféré concocté maison dans des contenants hermétiques en verre, vous limiterez déjà d’au moins 50 % vos déchets ! Au lieu d’opter pour des couverts en plastique, de nombreuses boutiques écologiques proposent des sets de couverts en bambou ou en inox. Facilement lavables et réutilisables, ils sont souvent vendus avec un petit pochon en tissu pour les transporter sans difficulté. Si vous ne voulez pas investir, des couverts classiques enfilés dans un petit sachet en tissu fera très bien l’affaire. De la même manière, au lieu d’utiliser des serviettes en papier ou de l’essuie-tout, pourquoi ne pas opter pour des options lavables ? On trouve facilement de l’essuie-tout réutilisable aujourd’hui et un petit morceau de tissu fera très bien l’affaire pour se nettoyer les mains ou le visage après manger. Enfin, j’ai découvert il y a peu la boutique en ligne Squiz, qui propose des gourdes de compote réutilisables à la vente. Élaborées pour plaire d’abord aux enfants, elles sont remplies de jolies couleurs et de dessins d’animaux en tout genre. La marque propose tout de même quelques modèles pour adulte, un peu plus classiques. J’aime énormément l’idée de pouvoir remplir à nouveau ses gourdes de compote, de yaourt frais, ou de soupe froide. L’allié parfait pour un en-cas en balade en forêt ou après une sortie longue en course à pied !

8 – des pailles en bambou ou en inox pour prendre un verre en terrasse

Bien qu’actuellement, l’idée de pouvoir prendre à nouveau un verre en terrasse se trouve un peu éloignée, il faut tout de même penser à s’équiper pour préparer les ré-ouvertures de nos cafés préférés ! Lorsque vous passez votre commande, n’hésitez pas à demander au serveur de ne pas vous mettre de pailles en plastique dans votre cocktail, votre jus de fruits ou votre boisson préféré. Que vous ayez votre propre paille réutilisable ou que vous n’en ayez tout simplement pas besoin, c’est toujours une paille en moins dans les océans. En ce qui concerne les enfants, ils sont souvent de grands adeptes des pailles pour siroter leurs boissons préférés. C’est l’occasion parfaite pour les initier à cette démarche zéro-déchet et leur expliquer que réutiliser, c’est essentiel de nos jours.

9 – dire non aux flyers publicitaires

C’est peut-être difficile pour certains, parfois tentant d’avoir un petit bout de papier pour se souvenir de tel ou tel activité qui nous a paru intéressante à faire … Mais tout ça ne change en rien le fait que ces morceaux de papiers finissent bien souvent à la poubelle ou oubliés au fond du sac. Dire non aux flyers, c’est réduire ses déchets ! Rien ne vous empêche de consommer ces publicités en les prenant en photo par exemple.

10 – penser à son empreinte carbone

Partir en vacances, c’est prendre indéniablement un moyen de transport, quel qu’il soit. Bien que certains soient plus écologiques que d’autres comme le vélo, ou le train, nous sommes parfois « contraints » de prendre des moyens de transport plus polluants pour la planète pour nous déplacer. Plusieurs entreprises vous proposent actuellement de calculer et de rembourser votre empreinte carbone, suite à un voyage en avion, en voiture, ou en croisière, en ligne. C’est le cas de My Climate. Je trouve l’idée intéressante, car le but n’est pas seulement de vous donner bonne conscience, mais de donner plus d’ampleur aux sources d’énergies renouvelables, d’agir en faveur du climat de manière concrète et durable.

Retrouvez les liens des articles zéro-déchet que je mentionne plus haut en cliquant juste ici.

Où commander des articles zéro-déchet ?

Greenweez

Mes courses en vrac

Leaves & Clouds

Andrée Jardin

Boutique zéro-déchet Hakuna Taka

On se retrouve sur Pinterest ?

Et vous ? Quelles sont vos astuces pour voyager sans déchets ?

Sarah ♡

26 commentaires sur “L’instant écolo #2 : des vacances zéro-déchet et minimalistes

  1. Coucou Sarah,

    Ton article est super intéressant sur le zéro déchet.

    Je suis adepte des to do list, des gourdes pour les balades et pailles inox pour la maison.

    Lorsque l’on part en vacances, je fais bien attention à quels seront mes derniers repas à la maison et de prévoir mes achats de nourriture en conséquence. Je congèle toujours un petit plat qui sera mangé dès le retour si on rentre tard et que l’on a pas le temps de cuisiner. C’est très pratique.

    Pour les pique niques j’ai toujours des gourdes ou gobelets réutilisables et mes salades gourmandes faites maison.

    Pour le reste pas toujours évident de faire abstraction et de trouver des alternatives surtout pour voyager loin sans l’avion ça devient vite un casse tête.

    Après si chacun de nous fait des efforts sur certains points cela peut considérablement améliorer les choses.

    Il faut quand même savoir que c’est l’homme qui a contribué à cette société de consommation, difficile de revenir en arrière (au temps pauvres de nos grands parents et arrière grands parents) mais penser et agir (surtout!!!) différemment peut améliorer ce que nous avons construit.

    Bon dimanche

    Aimé par 2 personnes

    1. Coucou,

      Merci pour ce beau commentaire et pour ton passage ! Tu as déjà adopté de nombreuses pratiques zéro-déchet et minimaliste, c’est top !

      C’est une très bonne idée de congeler des plats pour le retour, je n’y avais jamais pensé. Ça doit être un gain de temps considérable après le trajet du retour, quand l’énergie n’est pas toujours au rendez-vous pour se mettre en cuisine …

      Voyager loin sans l’avion, c’est souvent difficile, mais on ne peut pas être toujours parfait et basculer dans un mode de vie sans quelques petits pas de côté niveau écologie … Surtout lorsqu’on aime voyager dans des pays éloignés. Je pense que le tout est de savoir être raisonnable, privilégier les trajets en train le reste du temps, et pourquoi pas rembourser son empreinte carbone à la fin de son voyage. Une manière de se donner meilleure conscience, tout en encourageant le développement d’alternatives écologiques.

      Merci encore de ton passage, je te souhaite un bon dimanche ! ♡

      Aimé par 1 personne

    1. Hello, merci pour ton passage ! C’est super, personnellement je préfère celles en inox à celles en bambou, mais c’est une question d’avis personnelle. Passe un bon dimanche ! ♡

      J'aime

  2. Coucou top ton article, le tote bag je fais déjà mais pas encore le sac pour le vrac, tu penses qu’au supermarché ils tolèrent? pour les couverts, je prends des classiques en inox, je trouve que les bambou ont un léger doux, et il y a peu j’ai gouté la paille bambou j’ai détesté mais bon les goûts et les couleurs ^^
    bon dimanche

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Oui ils acceptent l’utilisation de sacs en vrac personnels, l’essentiel pour eux est d’avoir le code barre adéquat quand tu passes en caisse (si les hôte.esse.s de caisse ne s’en occupent pas directement). Super, j’ai un peu de mal avec les couverts en bambou pour être honnête, je préfère des ustensiles en inox.

      Passe un bon dimanche ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  3. Super article, bravo ! 😀 J’adore la citation en préambule, elle veut tout dire.

    J’essaye déjà de mettre en pratique la plupart de tes conseils, mais j’ai encore des progrès à faire pour le gobelet et les pailles à apporter soi-même… Le mieux serait d’avoir un petit sac avec tout à l’intérieur (couverts, gobelet, pailles) et qui reste systématiquement dans son sac à dos ! 😊

    Aimé par 1 personne

    1. Oui je la trouve très pertinente ! C’est aussi un petit rappel pour ne pas tomber dans l’excès et être trop durs envers nous-mêmes je trouve !

      Je pensais justement à avoir un petit kit « de survie » dans mon sac à dos, c’est un peu le strict nécessaire pour une balade, un verre en ville improvisé …

      Passe un bon dimanche, des bisous !

      Aimé par 1 personne

  4. J’adore le déodorant la Savonnerie du nouveau monde même s’il n’est pas très pratique et la marque Savon Stories également( le galet nettoyant visage)
    Quand on part en vacances je fais des listes pour tout le monde à la maison et à mon grand étonnement ils adorent comme ça rien n’est oublié
    Tout est calculé pour l’alimentation, ce qui doit être mangé, ce qui part avec nous…j’ai une quantité de pochons 😂 pour les ingrédients secs etc…
    Ton article est très intéressant !!
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. J’ai le même galet nettoyant que toi je pense ! Je l’adore, il est ancré dans ma routine du matin depuis que je l’ai reçu.

      Super toute cette organisation, c’est top ! Merci pour ton passage, passe un bon dimanche ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  5. Coucou. Ton article est vraiment très intéressant, merci. Quand on part en vacances, nous avons tout les 4 notre gourde réutilisable. Je n’achète plus du tout d’eau en bouteille. Je n’ai pas encore le reflex par contre des sacs pour le vrac. Je vais régulièrement chez Grand Frais et je leur poserais la question si ils acceptent, c’est une belle idée !!! Les pailles aussi sont une bonne idée.
    Merci je note ….
    Belle soirée à toi.
    Bisous

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou !

      Ravie de voir que tu y trouves de bonnes informations, merci pour ton passage ! Génial pour les gourdes réutilisables, les bouteilles d’eau en plastique sont une énorme source de déchets, surtout lorsque l’on est plusieurs à la maison … Je cherche une alternative pour rendre l’eau de robinet moins calcaire justement, c’est une catastrophe à Montpellier … Ils acceptent l’utilisation des sacs en vrac dans les supermarchés et les spécialistes en fruits et légumes comme Grand Frais. L’essentiel est de présenter ses produits à l’hôte.esse de caisse « clairement ».

      Passe une belle soirée ! Des bisous ! ♡

      Aimé par 1 personne

    1. Merci à toi pour ton retour ! La Terre va pouvoir respirer un peu mieux … Espérons que nous saurons apprendre de nos erreurs et changé nos habitudes pour la respecter plus qu’actuellement. Passe une belle soirée ! 🙂

      Aimé par 1 personne

  6. Super intéressant! Je les pratique déjà tous sauf la 10. C’est plus difficile quand ton conjoint est dans l’aviation 😅 mais on fait ce qu’on peut pour rester écologique quand même! Du moins on essaye…. pour notre chère planète 💙

    Aimé par 1 personne

    1. Coucou ! Merci pour ton passage, c’est super que tu en fasse déjà autant pour la planète ! Un vrai exemple ! Hahaha malheureusement on ne peut pas avoir le contrôle sur tout, et on ne peut pas être parfait. L’essentiel est de faire tout son possible, et vous en faîtes déjà tant ! Passe une belle semaine ♡

      Aimé par 1 personne

  7. Hello 🙂
    Super intéressant ton article !! J’espère qu’il va avoir le nombre de lues que il mérite car la sensibilisation au mode de vie zéro déchets est primordiale !
    Cela fait maintenant une bonne année que mon chéri et moi nous adoptons des petits jetés quotidien afin de réduire nos déchets, j’avais même écrit un article à ce sujet : nous somme loin d’être au taux zéro, mais nous avons énormément réduit la taille des nos poubelles ! Adopter les bonnes jettes n’est pas difficile et on les intègres vite dans le quotidien. En revanche, le vrai challenge est d’aller contre les politiques consuméristes des marques… emballages sur emballages…. c’est choquant !!

    Aimé par 1 personne

    1. Hello !

      Merci pour ce beau commentaire ♡

      Bravo pour vos actions du quotidien, je suis vraiment contente de voir que beaucoup de monde met déjà la main à la pâte finalement, à sa manière, à son rythme. Je vais filer voir ton article sur le sujet ! Je ne sais pas si le taux zéro existe réellement, mais s’en rapprocher est tellement honorable. Le sur-emballage est un vrai soucis, je te rejoins à 100% là-dessus. J’évite au maximum d’acheter des produits remplis d’emballages les plus inutiles les uns que les autres, mais pour certains produits, ça reste difficile.

      Passe une très belle semaine ! ♡

      Aimé par 1 personne

      1. Quand je parle du zéro déchets, l’on m’associe par réflexe à une consommation du bio presque impérative. En réalité, je ne suis pas forcement pour le bio, que je trouve bien assez souvent « hypocrite » sur le fond. Pour beaucoup de produit le sur-emballage reste en place. Un exemple tout bête, les biscuits qu’on retrouve emballé par deux ou par quatre dans un autre emballage plus grand. Ou alors les fameuse haricots vert du Kenya…. je préfère acheter du vrac, avec mes emballages ramenés de la maison, et du local. Je préfère le marché à la grande surface. Puis, nos besoins quotidiens font que en grand surface nous sommes quand même amenés à y aller un moment ou un autre…

        Aimé par 1 personne

Votre commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l’aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l’aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l’aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l’aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s